Accueil    Sports    Business Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Femmes    Pratique    Le Togo    Publicité
alome.com DOSSIERS
Comment faire de la publicité sur aLome.com?

Accueil
News
Dossiers
Dossier

Activités culturelles 2018

 Albums photos



 Dernières photos

Kossi ASSOU, designer togolais
.

Voir la photo Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo. Blaisot Elzo de TAXI FM..

Voir la photo Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Rencontre d`échanges entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA et des acteurs et promoteurs culturels au Togo
Lomé, le 04 janvier 2018. Siège de la station radio TAXI FM. Rencontre d`échanges d`opportunités entre Guy MIMI, membre directionnel du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) et des acteurs et promoteurs culturels au Togo..

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» Gretah WAKLATSI.

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» .

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» .

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» .

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» .

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» .

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI - aLome.com
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…».

Voir la photo
Lancement officiel de l`ouvrage «L’enfant qui ne vient pas» de Gretah WAKLATSI
Lomé, le 06 janvier 2018. Quartier Tokoin-CEBEVITO. «L’enfant qui ne vient pas»: c’est le titre du 1er ouvrage de Gretah WAKLATSI, dédicacé dans les locaux de "l’ONG 123 Togo". Gretah est née le 1er avril 1975, à Lomé au Togo, où elle a grandi avant de partir s’installer définitivement en France, dans les années 2000. Elle est l’initiatrice de "l’ONG 123 Togo", et continue à s’investir dans l’humanitaire. Selon l’auteure, l’accouchement de ce livre «est une forme de thérapie» pour elle afin de se libérer de ses angoisses existentielles, et une expression de ses actions humanitaires. Selon des sondages, de nos jours, 1 couple sur 7 dans le monde contemporain a des difficultés à avoir un enfant. Par l`écriture de cet ouvrage, Gretah «veut surtout dire aux femmes qui vivent la même situation (ndlr qui n’ont pas d’enfant), que ne pas avoir d’enfant ne fait de nous des ratées, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses…» .

Voir la photo

Comment faire de la publicité sur aLome.com?



 Vidéos



 Articles de presse


«L’enfant qui ne vient pas», un nouvel ouvrage dédié à la femme africaine
Autre presse - 11/1/2018
Sénégal : lancement des travaux de construction de l’esplanade du Musée des Civilisations noires par une société chinoise
Xinhua - 10/1/2018
«L’enfant qui ne vient pas», un ouvrage pour restaurer la valeur de la femme avec ou sans enfant
Autre presse - 8/1/2018