Accueil    Sports    Business Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Femmes    Pratique    Le Togo    Publicité
alome.com DOSSIERS
Comment faire de la publicité sur aLome.com?

Accueil
News
Dossiers
Dossier

Education Nationale 2018

 Albums photos



 Dernières photos

Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. Edem K. Kodjo.

Voir la photo Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA..

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise
Lomé, le 19 mars 2018. Enceinte du Collège Saint Joseph. Messe pontificale à l’occasion des 70 ans du Collège Saint Joseph, l’un des plus vieux de la capitale togolaise. 1948-2018 : 70 ans que ce collège, plus connu sous le nom de «Saint Joe», existe au Togo. Ils étaient nombreux, anciens et nouveaux élèves de ce collège à se retrouver autour de Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, archevêque de Lomé et de plusieurs autres religieuses et religieux, pour prier Dieu pour la prospérité de cette école. La messe a été suivie de la pose de la 1ère pierre pour la construction d’une infirmerie interne. D’autres activités sont au menu de la célébration des 70 ans de ce Collège. Fondée par Mgr Strebler, cette école a formé la première élite togolaise. Parmi ses premiers pensionnaires, on peut citer le Premier Ministre Edem K. Kodjo, ancien Secrétaire Général de l’OUA. .

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Rentrée sociale et AG ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI)
Lomé, le 17 mars 2018. Auditorium de l’Université de Lomé. Rentrée sociale et Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI). Après avoir réalisé les objectifs du Plan d’action prioritaire de l’année 2017 dont le don en matériels, équipement et mobiliers à leur école mère (l’ENSI) le 22 décembre 2017, des professionnels diplômés de cette Ecole effectuent une rentrée sociale sous le thème: «Technologie et développement à l’ère du numérique – cas du Togo». La cérémonie d’ouverture a été présidée par EDOH Komla, directeur de cabinet du ministère de l’Urbanisme et du Cadre de Vie, représentant son ministre de tutelle. Cette rentrée sociale suivie d’une AG ordinaire a connu la présence de plusieurs ingénieurs, sortis de cette école d’élites, aujourd’hui chefs d’entreprise. Parmi ces anciens pensionnaires, on peut citer l’ancien ministre TALAKI. Le thème choisi cette année s’explique par le besoin de création de richesses, le besoin de faire des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo, le socle du développement technologique du pays. L’association entend œuvrer pour la naissance de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, nécessaire pour assainir le domaine..

Voir la photo
Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN) les 15 et 16 mars 2018
Lomé, les 15 et 16 mars 2018. Hôtel 2 Février. Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN)..

Voir la photo
Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN) les 15 et 16 mars 2018
Lomé, les 15 et 16 mars 2018. Hôtel 2 Février. Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN)..

Voir la photo
Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN) les 15 et 16 mars 2018
Lomé, les 15 et 16 mars 2018. Hôtel 2 Février. Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN)..

Voir la photo
Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN) les 15 et 16 mars 2018
Lomé, les 15 et 16 mars 2018. Hôtel 2 Février. Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN)..

Voir la photo
Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN) les 15 et 16 mars 2018
Lomé, les 15 et 16 mars 2018. Hôtel 2 Février. Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN)..

Voir la photo
Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN) les 15 et 16 mars 2018
Lomé, les 15 et 16 mars 2018. Hôtel 2 Février. Assemblée Générale annuelle du Réseau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dédié à l’éducation et la recherche (WACREN)..

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU
Lomé, le 09 mars 2018. Université de Lomé. Sit-in du personnel et des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé ( FSS) en soutien au Pr Wateba Majesté IHOU, médecin, vice-doyen de ladite Faculté, gardé à vue au SRI depuis le début de cette semaine dans une affaire présumée de manipulation de notes d’examen. Ses collègues, par la voix du Pr WALLA, demandent «sa libération pure et simple» et que le dossier soit récupéré par la présidence de l’Université. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest..

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest..

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus & Pr Kokoroko.

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus & Pr Kokoroko.

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus & Pr Kokoroko..

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus & Pr Kokoroko..

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Pr D. Kokoroko.

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. Wilfried Kraus .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo
L’UL décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche
Lomé, le 08 février 2018. Auditorium de l`UL. L’Université de Lomé décerne son 1er diplôme «Docteur Honoris Causa» à l’Allemand Wilfried Kraus, directeur adjoint du Département "Développement Durable, Climat et Energie", au ministère Fédéral allemand de l’Education et de la Recherche. La cérémonie officielle de remise du diplôme s’est déroulée à l’auditorium de l’UL en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur de lé République Fédérale d’Allemagne au Togo, le président de l’UL et de plusieurs enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo. Cette distinction est une marque de reconnaissance de l`UL à l’un des acteurs-clé de la coopération germano-togolaise à travers le programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), section Afrique de l’Ouest. .

Voir la photo

Comment faire de la publicité sur aLome.com?



 Vidéos

 
  - 11/4/2018
Actions diligentes entreprises depuis le 06 avril par le Gouvernement pour enrayer le calvaire dans le secteur éducatif (ministre BAWARA)
 
  - 13/3/2018
Lomé: des élèves du privé délogés en plein examen par des camarades du public ce 13 mars 2018

 
  - 11/3/2018
Des étudiants de la Faculté de la Santé de l`UL réclament ce 09 mars la libération du Pr Ihou WATEBA
 
  - 17/2/2018
Les innovations avicoles en cours au CERSA selon son Directeur, Professeur Kokou TONA

 Articles de presse


En attendant le nouveau découpage de l’année/Le ministre TCHAKPELE ne cache pas sa joie
Autre presse - 20/4/2018
Gouvernement et enseignants ont conclu un accord
Autre presse - 20/4/2018
Togo: le trafic dense de Lomé rend dangereux le trajet des écoliers
RFI - 20/4/2018
Gouvernement et enseignants s’apprêtent à conclure un accord
Autre presse - 19/4/2018
Nouvelle rencontre Gouvernement-CSET mardi dernier/Le Statut particulier des enseignants en procédure d’urgence à l’Assemblée nationale?
Autre presse - 19/4/2018
Togo - Kara : les enseignants arrêtés recouvrent leur liberté
Autre presse - 18/4/2018
Liste des candidats retenus à l’issue du processus de recrutement du personnel enseignant à l’UL
Autre presse - 18/4/2018
Département d’Allemand de la faculté des Lettres langues et arts : 50 ans déjà !
Autre presse - 17/4/2018
Report des compositions régionales dans l’Enseignement technique
Autre presse - 17/4/2018
A ce jour, le projet School Assur couvre près de 1,5 million d’élèves sur un total de 2 millions prévus
Autre presse - 17/4/2018
Energies renouvelables : l’Université de Lomé souhaite voir le Togo développer un parc éolien de 25 mégawatts
Autre presse - 16/4/2018
La ministre française des sports, Laura Flessel attendue à Lomé le 11 avril prochain
AfreePress - 10/4/2018
Recherche de solutions à la crise dans le secteur de l’éducation/Gouvernement et acteurs dans la dernière ligne droite pour la signature d’un protocole d’accord
Autre presse - 9/4/2018
Togo - Pagaille dans les universités privées : bientôt des curricula identiques
Autre presse - 6/4/2018
Des écoliers descendent ’spontanément’ dans les rues
Autre presse - 6/4/2018
Lucas College d’Aflao s’ouvre aux jeunes et entreprises togolaises mordus par les résultats
Autre presse - 6/4/2018
Le BAC ne suffit plus pour ouvrir les portes des universités, selon Kokoroko
Autre presse - 6/4/2018
Désordre dans l’Enseignement privé supérieur/Le gouvernement fait son mea culpa et lance l’épée, sauve qui peut !
Autre presse - 6/4/2018
Togo/ Les élèves, maîtres de la rue à Lomé
Autre presse - 5/4/2018
Grève des enseignants/Déchaînés, des élèves de certains établissements publics de Lomé délogent leurs camardes des privés
Autre presse - 5/4/2018
Littérature/Jusqu’à quand les auteurs togolais seront absents dans les programmes éducatifs de leur pays?
Autre presse - 5/4/2018
Togo - Une rentrée sur fond de mouvements de grève
Autre presse - 3/4/2018
Togo/Le Master du CERSA de l’UL accrédité «sans réserve pour 5 ans»
Autre presse - 3/4/2018
Lettre ouverte du Bureau exécutif national de la Synergie des élèves et étudiants du Togo au Président de l’Université de Kara
Autre presse - 3/4/2018
Appel à contribution: Mélanges en hommage à titre posthume au Pr LÉBÉNÉ BOLOUVI, Doyen Honoraire de l’ancienne FLESH
Autre presse - 2/4/2018
Appel à communications: Colloque international "Les nouvelles tendances de la commande publique en Afrique"
Autre presse - 2/4/2018
Questions sur l’agriculture biologique ? MOOC Bio y répond
Autre presse - 1/4/2018
Lancement officiel des Championnats universitaires 2018
Autre presse - 30/3/2018
Comment faire émerger et encourager la recherche au Rwanda et sur tout le continent?
RFI - 29/3/2018
Togo : Libérer immédiatement les enseignants arrêtés sinon…
Autre presse - 28/3/2018
Annonce des Championnats universitaires 2018
Autre presse - 28/3/2018
Education/La libération des enseignants arrêtés à Kara pas encore envisagée
Autre presse - 28/3/2018
Crise dans l’éducation : Le Premier Ministre rassure l’ensemble des acteurs et promet un dénouement rapide
AfreePress - 27/3/2018
Retrouver un climat propice à la connaissance
Autre presse - 27/3/2018
Vers une meilleure intégration de la femme dans le monde de l’éducation au Togo
AfreePress - 27/3/2018
Dodzi Kokoroko, un diplômé qui a mangé le vent de sa cornemuse
L'Alternative - 22/3/2018
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique et l’ONUDI dotent l’Université de Lomé d’équipements estimés à 160.000.000 FCFA
Autre presse - 21/3/2018
Togo/Opération Pied à terre exécutée sur fond de favoritisme : La police universitaire dans ses œuvres
Le Correcteur - 21/3/2018
Education au Togo/2 trimestres très mouvementés dans le Public: Les Fondateurs d’écoles privées craignent une année blanche
Autre presse - 21/3/2018
Les candidatures pour l’année académique 2018 de l’université panafricaine sont désormais ouvertes : rejoignez les leaders de l’eau et de l’énergie en Afrique
Autre presse - 21/3/2018
Le CINU et le Collège Protestant commémorent les victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves
AfreePress - 21/3/2018
L’IAEC, champion des joutes verbales francophones 2018
Autre presse - 20/3/2018
Annonce des journées scientifiques internationales de Lomé JSIL-2018
Autre presse - 20/3/2018
Français et langues locales, les mariages ouest-africains
RFI - 20/3/2018
L’IFAID célèbre la 5ème édition de la semaine d’activités culturelles et d’innovations
Autre presse - 20/3/2018
Togo/Grèves répétitives dans le secteur éducatif : Risque de prolongation de l’année scolaire?
Autre presse - 19/3/2018
Inquiétude dans les établissements privés
Autre presse - 16/3/2018
Témoignages poignants des enseignants syndicalistes arrêtés, intimidés... à Kara
Autre presse - 16/3/2018
Le WACREN (Réseau d’Education et de recherche de l’Afrique de l’ouest et du centre) lance ses réseaux nationaux
Autre presse - 16/3/2018
Grèves dans le secteur de l’éducation/Les parents d’élèves et des étudiants menacent de descendre dans la rue
Autre presse - 16/3/2018
Motifs des grèves actuelles dans le secteur de l’éducation/Le PM Klassou se dit "surpris"
Autre presse - 16/3/2018
Possible sortie de crise dans l’enseignement
Autre presse - 15/3/2018
Togo/Kara : Poursuites d’enseignants, bastonnades, la FJD dénonce le bâillonnement des enseignants
Autre presse - 15/3/2018
Le Japon accompagne le développement de l’éducation
Autre presse - 14/3/2018
Togo/ Dossier UL / Acte I : Dodzi Kokoroko, une menace pour le temple du savoir
L'Alternative - 14/3/2018
Renforcement de capacités des ingénieurs de réseaux nationaux d’éducation et de la recherche
Autre presse - 14/3/2018
Le nouveau référentiel curriculaire des filières F1 et F3 en cours de validation
Autre presse - 14/3/2018
L’institut des métiers de l’agriculture à l’université de Kara au Togo en ordre de marche
Autre presse - 14/3/2018
Le chantage systématique à la grève est incompréhensible
Autre presse - 13/3/2018
Interconnecter l’enseignement
Autre presse - 13/3/2018
Togo/Les trois détenus ont été éjectés de la gueule du SRI
Autre presse - 13/3/2018
Education : 97 millions de F CFA du Japon pour financer deux nouveaux projets de constructions d’infrastructures scolaires au Togo
AfreePress - 13/3/2018
Université de Lomé/Affaire des notes truquées: Professeur Ihou et les étudiants Tamekloé et Dosseh élargis !
Autre presse - 13/3/2018
Kokoroko appelle la communauté estudiantine à attendre les résultats du SRI
Autre presse - 13/3/2018
Kokoroko annonce un dénouement rapide de la situation à l’Université de Lomé
Autre presse - 12/3/2018
Togo/Mango, Badou, Atakpamé : Les élèves réclament les cours dans les rues
Autre presse - 12/3/2018
Opinion/Les têtes pensantes de l’Université et de la Société civile en danger
Autre presse - 12/3/2018
Auto-saisine du SRI dans l’affaire de notes truquées à l’UL/La SEET y voit une nouvelle forme de «violation de la franchise universitaire»
Autre presse - 12/3/2018
Le Gouvernement accorde un délai de 5 jours pour les formalités d’inscription au BAC II
Autre presse - 12/3/2018
Togo: deux étudiants du front citoyen Togo Debout arrêtés
RFI - 12/3/2018
Lancement de la plateforme France Alumni Togo
Autre presse - 9/3/2018
Togo/Que cherche la Gendarmerie dans une affaire de notes à l’Université de Lomé ?
Autre presse - 9/3/2018
Togo/Université de Lomé : Les étudiants de la Médecine en colère
Autre presse - 9/3/2018
Togo/Université de Lomé : Le Pr IHOU Wateba dans les mains de la gendarmerie
Autre presse - 8/3/2018
Les conséquences des grèves sur l’éducation en Afrique
Autre presse - 8/3/2018
Togo-CSET: 72 heures de grève depuis ce mardi
Autre presse - 7/3/2018
Journée de l’alimentaire scolaire : Au Togo, plus de 200 mille écoliers bénéficient du Programme de cantines scolaires
Autre presse - 5/3/2018
L’AIEJ-Togo participera à la 10ème édition du Concours «Génies en herbe OHADA»
Autre presse - 5/3/2018
Le Gouvernement parraine un concours de poésie et de danse portant sur les thématiques Eau, Assainissement et Environnement
Autre presse - 2/3/2018
Les langues maternelles, une identité et un droit
Autre presse - 1/3/2018
La CSET annonce 72 heures de grève et un boycott des évaluations
AfreePress - 27/2/2018
Les agents de la Fonction publique de nouveau en grève
Autre presse - 27/2/2018
UniRank : un bon indice de la popularité des universités africaines mais pas de leur qualité
Jeune Afrique - 27/2/2018
Un document de la stratégie de développement de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au Togo, adopté
Autre presse - 26/2/2018
Togo : l’enseignement technique et la formation professionnelle dotés d’un document stratégique de développement
Autre presse - 26/2/2018
Un partenariat ADEA-USAID pour étancher la soif de lecture chez les enfants en Afrique
Autre presse - 23/2/2018
Association VED: Un colloque international pour éradiquer les grossesses en milieu scolaire
Autre presse - 23/2/2018
L’université de Lomé meilleure que celle d’Alger
Autre presse - 23/2/2018
Togo/ Education: Un besoin de 7 459 salles de classe dans le pays
Autre presse - 21/2/2018
Présence des élèves dans les rues de Dapaong et Kpalimé
AfreePress - 21/2/2018
Signature d’Accord-cadre de coopération entre l’Université de Lomé, la Communauté électrique du Bénin (CEB), et l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac)/Bénin
Autre presse - 21/2/2018
1206 enseignants volontaires demandent à Faure leur intégration dans la Fonction publique
Autre presse - 20/2/2018
Du "ZOVU" pour les élèves
Autre presse - 19/2/2018
Education: le groupe de travail présente son premier rapport
Autre presse - 19/2/2018
Education/Etat des lieux fait par le Groupe de travail: Les besoins du secteur estimés à des centaines de milliards de Fcfa
Autre presse - 17/2/2018
Des innovations dans le domaine de l’aviculture au Togo
Autre presse - 17/2/2018
Togo/Des enseignants togolais paient un lourd tribut pour avoir participé aux grèves
Autre presse - 16/2/2018
Togo : «ZOVU», la plateforme numérique éducative entre en action
Autre presse - 16/2/2018
L’Afrique francophone peine encore à développer ses talents
Jeune Afrique - 16/2/2018
Nouveau lieu d’échanges à l’UL
Autre presse - 15/2/2018
Cérémonie d’inauguration du Centre d’analyse et de mesures de la Faculté des Sciences de l’Université de Lomé
Autre presse - 15/2/2018
Les enseignants togolais maintiennent la pression avec 4 jours de grève
Autre presse - 14/2/2018
La CSET appelle à quatre jours de cessation de travail
Autre presse - 13/2/2018
L’Ambassade des USA pour l’éducation au Togo
Autre presse - 12/2/2018
La LTDE satisfaite de la libération de Satchivi et Cie mais ne désarme pas
Autre presse - 9/2/2018
Togo: 10 étudiants mis sous contrôle judiciaire
AFP - 8/2/2018
Togo/Satchivi et les autres étudiants sont libérés
Autre presse - 8/2/2018
Annonce de l’inauguration d’un Centre d’analyse et de mesures à la Faculté des Sciences de l’UL
Autre presse - 8/2/2018
Démenti de la Présidence de l’Université de Lomé suite à une fausse rumeur de suspension des allocations de bourses des étudiants par l’UL
Autre presse - 8/2/2018
Participation au 2e Comité de pilotage du FSP "Appui à la lutte contre les Violences de Genre en Milieu Scolaire"
Autre presse - 7/2/2018
Refus de l’Université de Lomé de verser les bourses et allocations aux étudiants pour cause d’« impolitesse » : La DBS dénonce une fausse information
AfreePress - 7/2/2018
Togo/ UL: Dodzi Kokoroko parle d’un ’vent de mécontentement’
Autre presse - 7/2/2018
Prof Dodzi Komla KOKOROKO : " Il n’y a pas de crise sur le campus de Lomé "
AfreePress - 7/2/2018
Soutenu par les Etats-Unis, le projet Molab vise la prochaine génération de scientifiques togolais
Autre presse - 7/2/2018
Situation tendue dans les universités du Togo/La SEET s’insurge contre la mauvaise foi des autorités universitaires
Autre presse - 7/2/2018
Crise dans l’éducation : Faure Gnassingbé interpellé par la CSET
Autre presse - 7/2/2018
La LTDE rejette les accusations de Pr Dodzi Kokoroko
Autre presse - 7/2/2018
Togo: dix étudiants interpellés ce mardi sur le campus de Lomé
AFP - 6/2/2018
L’Education togolaise toujours en zone de turbulence/Trois nouveaux jours de grève annoncés par la CSET
Autre presse - 6/2/2018
Qu’est-ce que le Partenariat mondial pour l’éducation?
Autre presse - 5/2/2018
88% des enfants africains entrent dans l’âge adulte sans pouvoir lire
Autre presse - 5/2/2018
La jeunesse universitaire intéressée par le processus de décentralisation en cours au Togo
AfreePress - 2/2/2018
Bourse de mérite pour les études doctorales et les recherches post-doctorales de la BID ( Banque Islamique de Développement)
Autre presse - 2/2/2018
Bourses de maîtrise de la Banque islamique de Développement
Autre presse - 2/2/2018
Note de service de la Présidence de l’Université de Lomé relative à la vente des supports de cours aux étudiants
Autre presse - 2/2/2018
«Mon idée pour le français» : donnez votre avis
Autre presse - 2/2/2018
Appel à candidatures - Conseillers d’entretien CAMPUS FRANCE
Autre presse - 2/2/2018
Togo : la jeunesse universitaire veut s’approprier le processus de décentralisation
Autre presse - 2/2/2018
Annonce de remise de distinction «HONORIS CAUSA» de l’Université de Lomé
Autre presse - 1/2/2018
Emmanuel Macron et Jim Yong Kim à Dakar pour soutenir la levée de 3,1 milliards $ destinés à l’éducation de 870 millions d’enfants
Autre presse - 1/2/2018
Formation : l’Afrique subsaharienne, une mauvaise élève?
Jeune Afrique - 1/2/2018
Éducation : Poursuite de la grève des enseignants malgré le démarrage des activités du groupe de travail du gouvernement
AfreePress - 31/1/2018
Togo : l’appel du ministre de la Fonction publique aux enseignants grévistes
APA - 31/1/2018
Education : Ce qu’il faut retenir de la première rencontre des membres du Groupe de travail
Autre presse - 31/1/2018
Université de Lomé: des étudiants bastonnés, des journalistes pris à parti
Autre presse - 31/1/2018
«Semons les graines de paix en milieu scolaire», dixit Ouvriers du monde
Autre presse - 31/1/2018
Défis et problèmes liés au secteur de l’Education/Démarrage des activités du groupe de travail
Autre presse - 31/1/2018
Les enseignants togolais en grève de 72h
APA - 30/1/2018
Les activités culturelles 2017-2018 officiellement lancées à l’Université de Lomé
Autre presse - 30/1/2018
Note d’information de la Présidence de l’Université de Lomé relative à visite médicale des étudiants à l’UL
Autre presse - 30/1/2018
Communiqué de la Présidence de l’Université de Lomé
Autre presse - 29/1/2018
Togo/Les enseignants en grève la semaine prochaine
Autre presse - 26/1/2018
Respecter les règles de la communauté
Autre presse - 25/1/2018
Hommages de la communauté universitaire à Feu Pr Osséni TIDJANI
Autre presse - 25/1/2018
Université de Lomé : L’ACE brandit aussi sa plateforme revendicative
Autre presse - 25/1/2018
Université de Lomé : Des tensions en perspective après l’échec de l’Assemblée générale du MEET
AfreePress - 24/1/2018
Le MEET met en garde les autorités universitaires, suite aux incidents survenus lors de son AG
AfreePress - 24/1/2018
Le Next Einstein Forum lance un sondage pour mesurer l’écart entre les genres dans l’enseignement des STIM et la recherche en Afrique
Autre presse - 24/1/2018
Violentes scènes d’affrontement entre policiers et étudiants à l’Université de Lomé
Autre presse - 24/1/2018
Nouvelles échauffourées entre forces de l’ordre et étudiants à Lomé
Autre presse - 23/1/2018
Les étudiants de l’Université de Lomé en Assemblée Générale ce 23 janvier
Autre presse - 23/1/2018
Avis de recrutement d’un ingénieur génie logiciel, d’un technicien génie logiciel et d’un technicien de maintenance et réseau à l’Université de Lomé
Autre presse - 23/1/2018
Togo/Les enseignants ne voient «aucune lueur d’espoir à l’horizon»
Autre presse - 22/1/2018
Programmes de bourses d’études de l’Ambassade des USA pour l’année académique 2019-2020
Autre presse - 22/1/2018
Assemblée Générale du MEET : Vers des mouvements de mécontentement sur le campus de l’Université de Lomé
AfreePress - 22/1/2018
Appel à candidature au Programme de mobilité ERASMUS+ entre l’UL et l’UGR
Autre presse - 22/1/2018
Education : le nouveau cadre de discussion mis en place
Autre presse - 22/1/2018
UL/Grève de 72 heures des étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé à compter du lundi prochain
Autre presse - 19/1/2018
Les campus universitaires du Togo entrent de plain-pied dans le numérique
Autre presse - 19/1/2018
21eme anniversaire du HACAME (Haut Conseil de Coordination des Associations et Mouvements Estudiantins)
Autre presse - 18/1/2018
Une main d’oeuvre qualifiée pour un meilleur rendement
Autre presse - 18/1/2018
Le projet CapED Togo en cours de validation
Autre presse - 17/1/2018
Education/Un ouf de soulagement pour Atchou Atcha de la CSET
Autre presse - 16/1/2018
Togo: le gouvernement s’engage pour une nouvelle ère dans le secteur de l’enseignement
Xinhua - 13/1/2018
Togo/Gouvernement et enseignants : De report en report…
Autre presse - 12/1/2018
Le gouvernement s’engage à trouver un compromis avec les enseignants
Autre presse - 12/1/2018
L’Université de Lomé a un nouveau Secrétaire Général
Autre presse - 12/1/2018
Le gouvernement togolais veut doter l’université de Lomé d’un centre d’information minière
Autre presse - 9/1/2018
Université de Lomé : reprise ce lundi dans la dynamique des réformes entamées en 2017
Autre presse - 9/1/2018
Éducation : ces nouvelles fabriques des élites
Jeune Afrique - 9/1/2018
Ne pas réclamer ce qui est hors de portée
Autre presse - 8/1/2018
Les enseignants donnent une chance aux discussions initiées par Klassou
Autre presse - 8/1/2018
Pas de grève le jour de la rentrée
Autre presse - 5/1/2018