Accueil    Sports    Business Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Femmes    Pratique    Le Togo    Publicité
alome.com DOSSIERS
Comment faire de la publicité sur aLome.com?

Accueil
News
Dossiers
Dossier

Activités Gouvernementales et Conseil des ministres 2018

 Albums photos



 Dernières photos

Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème: «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale»
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sarakawa. Les acteurs et partenaires sociaux en table ronde autour du thème : «Renforcement et extension de la protection au Togo par la mise en place d’un socle national de la protection sociale». Présidée par le Ministre Bawara, en charge de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, cette table ronde a réuni plusieurs ambassadeurs, acteurs et partenaires des structures sociales nationale et internationale telles que le BIT, l’UNICEF et d’autres. Ils ont fait un bilan de toutes les structures mises en place par l’Etat togolais en vue de la protection sociale avant d’aborder le volet des perspectives pouvant permettre d’autres avancées. Entre autres la couverture maladie, School Assur, les cantines scolaires, la protection civile. Selon Dermane AIDARA, Directeur Bureau de l’OIT à Abidjan, «un socle de protection sociale pour le Togo est possible mais ce dernier ne pourra être construit que par une réalisation progressive et cela demande d’établir des priorités claires». Ce dernier a par la même occasion remis au Ministre Bawara le rapport intitulé «Analyse du système de protection sociale à travers le processus SPPT : vers un socle national de protection sociale» qui est le résultat du diagnostic du système de protection sociale au Togo. Ce document propose des options de réformes pour continuer à améliorer le système. Il prend en compte les besoins en protection sociale tout au long du cycle de la vie et s’est fondé sur la recommandation de l’OIT N° 202 sur les socles de protection sociale. .

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. Aidam Koudjo, maître d’ouvrage de l’étude..

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. Aidam Koudjo, maître d’ouvrage de l’étude..

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. .

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. .

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. .

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. .

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. .

Voir la photo
Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines
Lomé, le 20 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Le Gouvernement valide le rapport d’une étude en vue de permettre aux Togolais aux revenus faibles de s’offrir un cadre de vie en zones urbaines. Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie a validé le rapport définitif de l’étude de faisabilité de la structure d’équipement des terrains urbains. Cette étude menée par la Structure d’Equipement des Terrains Urbains (SETU) vise à permettre à l’Etat togolais d’acquérir les terrains inexploités situés en zones urbaines, les viabiliser en vue de les céder aux citoyens à faibles bourses. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan
Lomé, le 26 septembre 2018. Hôtel La Concorde. Gestion de l’enveloppe de 02 milliards de fcfa du Gouvernement pour indemniser les victimes des troubles politiques : le HCRRUN en fait le bilan. Le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) joue à la carte de transparence. Au cours d’une rencontre avec la presse, cette institution rend public le rapport de la gestion des fonds débloqués par le Gouvernement togolais en décembre 2017 pour une prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes les plus vulnérables des violences politiques de 2005, pour le compte de la 1ère phase des indemnisations. De ce rapport, il ressort que plus de 2.510 personnes ont bénéficié des prestations prévues, soit 101% des résultats attendus et plus de 96% de satisfaction. AWA NANA-DABOYA, présidente de l’institution, lors de la rencontre, n’a pas manqué de rappeler le but primordial de ces prestations, à savoir l’apaisement. En décembre 2017, le gouvernement avait débloqué une première enveloppe de 02 milliards dans le cadre de la 1ère phase du volet réparation. Les victimes ont touché entre 420.000 et 2.100.000 francs CFA au titre des indemnisations selon la gravité des préjudices subis. .

Voir la photo
L’ONG «Les Amis du Monde-Togo» félicite le Gouvernement pour avoir interdit l’importation et la commercialisation du glyphosate au Togo
Lomé, le 07 septembre 2018. Tokoin-Casablanca. L’ONG «Les Amis du Monde-Togo» félicite le Gouvernement pour avoir interdit l’importation et la commercialisation du glyphosate au Togo. En conférence de presse, l’ONG «Les Amis du Monde-Togo» a exprimé sa satisfaction et sa volonté d’accompagner le Gouvernement togolais dans sa lutte pour la protection de la biosécurité par l’interdiction des organismes génétiquement modifiés au Togo. Il l’encourage à prendre toutes les mesures adaptées pour le suivi et l’application effective de cette interdiction. En effet, les pesticides non homologués, notamment le glyphosate seraient à l’origine de pathologies sévères chez les végétaux, les animaux et les humains. Selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), organe de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le glyphosate serait un cancérigène «probable» pour l’homme. Par un communiqué publié le 13 avril 2018 au quotidien national, Togo-Presse, le gouvernement togolais interdit l’importation et la commercialisation du glyphosate au Togo..

Voir la photo
L’ONG «Les Amis du Monde-Togo» félicite le Gouvernement pour avoir interdit l’importation et la commercialisation du glyphosate au Togo
Lomé, le 07 septembre 2018. Tokoin-Casablanca. L’ONG «Les Amis du Monde-Togo» félicite le Gouvernement pour avoir interdit l’importation et la commercialisation du glyphosate au Togo. En conférence de presse, l’ONG «Les Amis du Monde-Togo» a exprimé sa satisfaction et sa volonté d’accompagner le Gouvernement togolais dans sa lutte pour la protection de la biosécurité par l’interdiction des organismes génétiquement modifiés au Togo. Il l’encourage à prendre toutes les mesures adaptées pour le suivi et l’application effective de cette interdiction. En effet, les pesticides non homologués, notamment le glyphosate seraient à l’origine de pathologies sévères chez les végétaux, les animaux et les humains. Selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), organe de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le glyphosate serait un cancérigène «probable» pour l’homme. Par un communiqué publié le 13 avril 2018 au quotidien national, Togo-Presse, le gouvernement togolais interdit l’importation et la commercialisation du glyphosate au Togo..

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo
Lomé, le 18 septembre 2018. Hôtel Sancta Maria. Déjeuner de presse. Après 5 ans d’activités, le FNFI veut s’autonomiser financièrement au Togo. En déjeuner de presse, la ministre Mazamaesso ASSIH, secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du Secteur informel, a dressé le bilan du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), mis en place depuis 2013 par le gouvernement togolais dans le but de réduire la pauvreté, particulièrement dans les couches vulnérables. Trois chiffres suffisent à illustrer ce bilan. En 5 ans, 75 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés avec un taux de remboursement de 93%. Au vu de ces résultats et vu le potentiel technique dont il dispose, le FNFI envisage de se doter d’une autonomie financière à partir de l’année 2019. Au bout de 12 mois de travail, le secrétariat d’Etat que pilote Mme ASSIH enregistre des résultats satisfaisants, soit plus de 30 points de plus de remboursement des crédits octroyés à travers les différents produits que propose la finance inclusive. .

Voir la photo
Des éléphants dans le Parc Fazao Malfakassa
.

Voir la photo
Des éléphants dans le Parc Fazao Malfakassa
.

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO. Mazamaesso Assih, Secrétaire d’Etat auprès du Président de la République chargée de la Finance inclusive et du Secteur informel. .

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO. Mazamaesso Assih, Secrétaire d’Etat auprès du Président de la République chargée de la Finance inclusive et du Secteur informel. .

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO. Mazamaesso Assih, Secrétaire d’Etat auprès du Président de la République chargée de la Finance inclusive et du Secteur informel. .

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO. Mazamaesso Assih, Secrétaire d’Etat auprès du Président de la République chargée de la Finance inclusive et du Secteur informel. .

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO. Mazamaesso Assih, Secrétaire d’Etat auprès du Président de la République chargée de la Finance inclusive et du Secteur informel. .

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Le PNPER redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats
Lomé, le 22 août 2018. Hôtel Sancta Maria. Le PNPER (Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural) redémarre sous une nouvelle tutelle après une suspension pour insuffisance de résultats. Par un atelier d’orientation et d’appropriation, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural reprend ses activités après une courte suspension pour insuffisance de résultats. Initialement placé sous l’autorité du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ce projet change de main et passe sous la tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Le FIDA, premier collaborateur du Secrétariat d’Etat pour la mise en œuvre du PNPER, était représenté à cet atelier par Martin LISANDRO..

Voir la photo
Yao DATE, ex-Rapporteur à la CENI de 2015.
.

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. Anala Arime Telata, Directeur de l`Emploi des jeunes au ministère du Développement à la Base..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. S. EPIE, 1er responsable du FNUAP-Togo..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. Damien MAMA, Représentant-résident du PNUD au Togo..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. Damien MAMA, Représentant-résident du PNUD au Togo..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. Ministre DOGBE, Directrice du Cabinet présidentiel..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. Ministre DOGBE, Directrice du Cabinet présidentiel..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. Ministre DOGBE, Directrice du Cabinet présidentiel..

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais 50 millions de fcfa pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD»
Lomé, le 16 août 2018. Maison des jeunes d’Avédji. Le Togo et le PNUD mettent à la disposition des jeunes togolais une enveloppe de 50 millions de francs pour financer leurs projets innovants à travers le concours «J’NOV pour les ODD». A la faveur de la Journée internationale de la Jeunesse, le ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec le PNUD et l’UNFPA, a organisé une conférence-débat à l’intention des jeunes Loméens. Ces échanges ont eu lieu dans la grande salle de conférence de la Maison des jeunes d’Avédji, inaugurée à l’occasion. Une aubaine pour les jeunes d’exprimer toutes les difficultés qu’ils rencontrent sur la voie de la recherche de l’emploi. Selon le Ministre Victoire DOGBE, une autre façon de trouver l’emploi est de le créer ! Aussi, invite-t-elle les jeunes à être leur propre employeur, en pensant à la création de leurs propres entreprises. Dans ce sens, le PNUD et le Gouvernement togolais se sont engagés à financer les projets innovants portés par tout jeune togolais dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans, via «J’NOV pour les ODD». Le montant total de ce prix s’élève à 50 millions de francs CFA. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Gbati Wake Yamanke, Directeur Général de la TdE..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Gbati Wake Yamanke, Directeur Général de la TdE. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Gbati Wake Yamanke, Directeur Général de la TdE. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Gbati Wake Yamanke, Directeur Général de la TdE. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Gbati Wake Yamanke, Directeur Général de la TdE. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou..

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé
Agou-Gadzépé, le 10 août 2018. Ouverture d’une agence de la société Togolaise des Eaux (TdE) à Agou-Gadzépé, 90km au nord-ouest de Lomé. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle Agence a été faite en présence du Directeur Général de la TdE (Gbati Wake Yamanke), d`autorités administratives, religieuses, militaires, traditionnelles, la vaillante population d’Agou-Gadzépé, ainsi qu`Ablavi Blewussi-Amoussou, préfet d’Agou. L’ouverture de cette Agence à Agou-Gadzépé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, Stratégie élaborée en 2013 par le Gouvernement togolais. .

Voir la photo
Conférence de presse conjointe de deux ministères sur la situation sécuritaire au Togo durant le 1er semestre 2018
Lomé, le 03 août 2018. Cabinet du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Le Togo a enregistré 2.840 cas d’accidents durant les six premiers mois de l’année 2018 selon le ministère de la Sécurité. Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, conjointement avec celui des Transports, ont rendu public le rapport de la situation sécuritaire au Togo durant le 1er semestre 2018. Selon ce rapport, le Togo a enregistré 2.840 cas d’accidents impliquant dans sa globalité tous les engins; plus de 3.821 kg de drogues et autres produits illicites saisis par les forces de défense et de sécurité ainsi que 139.368 litres de carburant de contrebande. Ces chiffres constituent une légère hausse par rapport à ceux du 2ème semestre de l’année 2017!! Malgré ces chiffres, le Togo se hisse en 2ème rang dans la sous-région en matière de sécurité routière sur les routes. Occasion pour les Ministres Yark et Gnofam d’appeler au sens de responsabilité et de collaboration en vue de sauver des vies. .

Voir la photo

Comment faire de la publicité sur aLome.com?



 Vidéos

 
  - 28/4/2018
Les contours du décret qui régit dorénavant le patrimoine routier national togolais (N. Gnofam sur TVT)
 
  - 8/3/2018
Le groupe, Les COURTOISES, célèbre le 08 mars 2018 à Lomé en musique

 
  - 15/1/2018
L`apport du prochain Institut IFAD à la formation professionnelle et technique de la jeunesse togolaise (Ministre Djossou SEMONDJI)
 Documents


Conseil des ministres du 25 mai 2018 -25/5/2018


Conseil des ministres du 18 avril 2018 -19/4/2018


Conseil des ministres du 21 mars 2018 -22/3/2018


Conseil des ministres du 07 mars 2018 -22/3/2018

Conseil des ministres du 27 février 2018 -22/3/2018


Conseil des ministres du 1er février 2018 -22/3/2018


Conseil des ministres du 26 janvier 2018 -22/3/2018


Conseil des ministres du 10 janvier 2018 -22/3/2018

Réaction du Gouvernement suite au Rapport du REJADD-Togo -13/2/2018


Régulation de la presse en ligne par la HAAC -30/1/2018


Communiqué de la HAAC relatif à l'élection de TELOU comme Président de cette institution -11/1/2018


 Articles de presse


Principes de traçabilité et de transparence
Autre presse - 16/10/2018
Le Togo balise la voie aux financements du Fonds vert pour le climat
Autre presse - 15/10/2018
Un mois d’octobre pluvieux
Autre presse - 15/10/2018
Togo : l’initiative Compact with Africa du G20 donne un coup de pouce au projet Cizo pour l’installation de 100 000 systèmes solaires
Autre presse - 15/10/2018
Énergie solaire : Le projet CIZO retenu parmi les initiatives modèles du Compact With Africa du G20
AfreePress - 15/10/2018
Les acteurs de l’eau (au Togo) en concertation
Autre presse - 15/10/2018
Togo : un cadre institutionnel pour la mise en œuvre du Fonds vert pour le climat
Autre presse - 14/10/2018
Togo : L’institution judiciaire est un pouvoir dans un pays, et un pouvoir doit servir les populations (Akakpovi Gamatho)
aLome.com - 13/10/2018
Dans la région des Savanes, le Plan National de Développement ambitionne une réduction drastique du taux de pauvreté
Autre presse - 12/10/2018
Togo : le Projet d’Appui au Secteur de l’Agriculture reçoit un financement additionnel d’un milliard FCFA
Autre presse - 12/10/2018
Le ministre de la Planification du Développement participe aux Assemblées d’automne du FMI et de la Banque Mondiale à Bali
Autre presse - 12/10/2018
Elevage : Un chèque de 3.500.000 F CFA du gouvernement pour chaque éleveur togolais
AfreePress - 11/10/2018
Togo/ Ministère des Mines : Malgré son admission à la retraite, le DC Gbengbertane se maintient à son poste
Liberté - 11/10/2018
Fin du recensement dans la zone 1: la CENI en appelle à une forte mobilisation dans la zone 2
Autre presse - 11/10/2018
Les avantages pour le Togo d’une ratification du texte fondateur «Africa 50-Financement de Projets»
Autre presse - 10/10/2018
André Johnson, le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières au contact des agents forestiers du 08 au 12 octobre
Autre presse - 10/10/2018
Le PASJ «Volet corps de contrôle» doté de nouveaux matériels par l’Union Européenne (UE)
Autre presse - 10/10/2018
Togo - Les faiblesses des politiques agricoles
Autre presse - 9/10/2018
Togo : les filles et les jeunes femmes aux commandes à partir de ce lundi
Autre presse - 9/10/2018
Face au risque d’emballement climatique, la nouvelle alerte des experts de l’ONU
Jeune Afrique - 9/10/2018
4e lac de Lomé : Un ouvrage en danger ?
Focus Infos - 8/10/2018
Depuis Lomé, les autorités compétentes de l’ATAF travaillent au renforcement de l’échange des renseignements fiscaux
Autre presse - 5/10/2018
Affaire de viol: La Gendarmerie empêche le sit-in des femmes devant le Ministère de l’Action sociale
Autre presse - 5/10/2018
Victoire Tomegah-Dogbé aux nouveaux volontaires : «Une valeur universelle qui participe à la promotion du développement humain durable»
Autre presse - 5/10/2018
Lutte contre l’extinction de certains animaux sauvages : un document de mise en œuvre validé
ATOP - 5/10/2018
Togo: Bientôt une plateforme multi-acteurs de concertation et de collaboration en matière de Droits de l’Homme
Autre presse - 4/10/2018
A New Delhi, Marc Ably-Bidamon dresse le bilan des réalisations du Togo depuis la création de l’Alliance Solaire Internationale
Autre presse - 4/10/2018
Togo - Energie solaire : Le Togo est un bon élève, selon Ably-Bidamon
Autre presse - 4/10/2018
Togo/Politique économique et sociale: les populations édifiées sur le PND
Autre presse - 3/10/2018
Risques d’inondations au Togo: le directeur de l’assainissement rassure les populations
Autre presse - 3/10/2018
Togo - Bientôt un nouveau marché pour la population de Kovié
Autre presse - 2/10/2018
Assainissement, salubrité publique : à qui la faute ?
Autre presse - 2/10/2018
Lutte contre l’érosion côtière: le Togo et le Bénin ont signé un protocole d’accord
Autre presse - 2/10/2018
Tsévié, 1ère étape de la tournée de vulgarisation dans les 5 régions du PND 2018-2022
Autre presse - 1/10/2018
Récemment électoral : La mise en garde du ministre Gilbert Bawara à l’endroit de ceux qui seront tentés par des actes de violence
AfreePress - 1/10/2018
Préfecture du Golfe : Kossi Aboka prévient les adeptes des comportements inciviques contre les risques encourus
AfreePress - 1/10/2018
Le ministre Antoine Lekpa Gbegbeni prend part à la Convention Internationale Mahatma Gandhi sur l’assainissement en Inde
Autre presse - 1/10/2018
Notsè: Les travaux de construction du Stade Omnisports lancés ce jeudi
Autre presse - 28/9/2018
Apothéose de la tournée nationale de sensibilisation des jeunes et femmes leaders sur le civisme et la citoyenneté
Autre presse - 28/9/2018
Le Premier ministre a lancé les travaux de construction du Stade omnisports de Notsè pour 550 millions FCFA
Autre presse - 28/9/2018
La Préfecture du Golfe forme au civisme et à la paix les leaders communautaires de son ressort
Autre presse - 27/9/2018
Togo/ La problématique du financement de l’entretien routier soumis à des réflexions à Lomé
Autre presse - 27/9/2018
L’agriculture peu présente parmi les investissements africains en Afrique
Autre presse - 27/9/2018
2510 victimes indemnisées pour un taux de satisfaction de 96,87 %
Autre presse - 27/9/2018
Le HCRRUN dresse un bilan satisfaisant de la première étape de la première phase du processus de réparation
Autre presse - 27/9/2018
Togo - Le tourisme d’affaires et de congrès a progressé de 46%
Autre presse - 26/9/2018
Les Commissions vérité, justice et réconciliation en Afrique
Autre presse - 26/9/2018
Électrification du Togo/Le projet Cizo encore loin de l’objectif des 2 millions de ménages
Autre presse - 25/9/2018
Les ministres sont incités à proposer des projets susceptibles d’être éligibles aux financements chinois
Autre presse - 25/9/2018
L’insalubrité publique a de beaux jours devant elle/Le Ministère de l’environnement, une coquille vide
Le Combat du Peuple - 25/9/2018
Togo - Les experts de l’entretien routier en conclave à Lomé à partir de demain
Autre presse - 24/9/2018
Législatives de 2018/ Circonscriptions électorales, répartition des sièges, recensement électoral... D’importants décrets pris en Conseil des ministres
Le Télégramme du Togo - 21/9/2018
Togo: Les acteurs de l’eau, en étude sur le cadre institutionnel pour la gestion de l’assainissement hydrique
Autre presse - 21/9/2018
Togo/Le Conseil des ministres s’est réuni ce jeudi
Autre presse - 21/9/2018
Togo - Le nouveau coup d’accélérateur de l’exécutif au processus électoral
Autre presse - 21/9/2018
Lancement de la campagne nationale de formation et de sensibilisation sur la décentralisation au Togo
Autre presse - 21/9/2018
Togo/Le PNP ne participera pas aux marches de la C14 les 22 et 23 septembre prochains
Autre presse - 21/9/2018
Décentralisation : Le gouvernement lance une campagne nationale de formation et de sensibilisation des populations
AfreePress - 21/9/2018
LE GTFJPS-OAS en réunion pour renforcer la synergie d’actions inter-Etats
ATOP - 20/9/2018
Togo : les travaux de réhabilitation et de modernisation de la route Avepozo-Aného vont démarrer bientôt
Autre presse - 19/9/2018
Togo - FNFI: Le taux de recouvrement fait un bond de 30 points
Autre presse - 19/9/2018
12 mois après son entrée en fonction, la Secrétaire d’État Mazamaesso Assih dresse le bilan de ses actions et interventions
AfreePress - 19/9/2018
Vers une amélioration de la gestion des structures de microfinances dans la sous-région
Autre presse - 18/9/2018
Togo: Près de 20.000 volontaires mobilisés depuis 2011
Autre presse - 18/9/2018
Salon International de l’Industrie du Tourisme 2018 : Le Togo y sera !
Autre presse - 17/9/2018
40ème édition du Salon International de l’industrie du tourisme : Une délégation togolaise attendue à Paris
AfreePress - 17/9/2018
Le Togo est attendu à la 40è édition du Salon International de l’industrie du tourisme
Autre presse - 17/9/2018
Le Togo s’est débarrassé des CFC
Autre presse - 17/9/2018
Togo/Lutte contre la corruption : Le HAPLUCIA en mode sensibilisation!
Autre presse - 14/9/2018
Togo : lancement d’une campagne nationale de lutte contre la corruption
Autre presse - 14/9/2018
Komi Sélom Klassou : « La lutte contre la corruption est une affaire de tous...»
AfreePress - 14/9/2018
L’Etat assure la sécurité en haute mer
Autre presse - 13/9/2018
Société : L’ONG Light in the World Dévelopement Foundation et le gouvernement togolais engagés pour la cause des populations
AfreePress - 13/9/2018
Evaluation de la qualité des politiques et institutions publiques : le Togo améliore son score (Banque mondiale)
Autre presse - 13/9/2018
Le Togo attendu à partir du 09 octobre au 2eme Forum et Exposition de la CEDEAO sur les Mines et le Pétrole
Autre presse - 12/9/2018
Togo - Comment l’Etat promeut le travail décent
Autre presse - 12/9/2018
Togo - Yark Damehame face au banditisme et à la criminalité
Autre presse - 12/9/2018
La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil
Autre presse - 10/9/2018
Togo : le PNIASAN affiche de bons résultats, selon Ouro-Koura Agadazi
Autre presse - 7/9/2018
Togo/ Recomposition ou pas de la CENI : Payadowa Boukpessi met fin au débat!
Autre presse - 6/9/2018
Togo/Payadowa Boukpessi chez les Francs-maçons
Autre presse - 5/9/2018
Gilbert Bawara regrette « le radicalisme et le jusqu’au-boutisme d’une frange de la classe politique togolaise »
Autre presse - 5/9/2018
Braquages et cambriolages en série : Lomé, capitale du banditisme défiant
Fraternité - 5/9/2018
Sani Yaya ne communique pas sur les réseaux sociaux
Autre presse - 4/9/2018
Parer à toute éventualité
Autre presse - 4/9/2018
Togo/ Hausse de prix des carburants : Un projet de la tenue à tout prix des législatives ?
Autre presse - 3/9/2018
La mise en œuvre de la Scape a permis au Togo quelques progrès notables
Autre presse - 3/9/2018
Togo/ La C.E.E.T, Contour Global, Faure Gnassingbé, Barqué Barry Moussa, Damipi et comparses : Braquage d’une entreprise d’Etat
Autre presse - 3/9/2018
Togo/La C.E.E.T, Contour Global, Faure Gnassingbé, Barqué Barry Moussa, Damipi et comparses : Braquage d’une entreprise d’Etat
Autre presse - 3/9/2018
Le HCRRUN indemnise des victimes retardataires de la première vague du 03 au 07 septembre à Lomé
Autre presse - 3/9/2018
Togo/ Route Lomé-Vogan : Guy Madjé Lorenzo rattrapé par ses mensonges
Le Correcteur - 31/8/2018
Togo: La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infrastructures assimilées lance son site
Autre presse - 30/8/2018
Depuis 2008, le ministère en charge de l’Artisanat a formé plus de 20.000 artisans et financé 11.000 projets
Autre presse - 30/8/2018
Togo / Le ministère des Transports compte réguler la mise en place des gares routières
Autre presse - 30/8/2018
Les espèces protégées du parc de Fazao sous menace d’extinction
Autre presse - 29/8/2018
Communiqué sanctionnant le Conseil des ministres de ce 28 août 2018
Autre presse - 29/8/2018
Don d’«ambulances» aux populations de la préfecture de Vo : Victoire Tomegah se moque des Togolais et de la République
L'Alternative - 29/8/2018
Le Togo et ses lois : Vivement l’entrée en vigueur de la loi portant Code de la route
Le Combat du Peuple - 29/8/2018
Mama Venounyé Essi Germaine AGBEDANOU VI reconnue nouveau Chef Canton de WLI
Autre presse - 27/8/2018
Gare aux contrevenants
Autre presse - 27/8/2018
Etude des documents de la stratégie Nationale de gestion de ressources humaines de l’Etat
Autre presse - 27/8/2018
Formation gratuite pour les conducteurs de motos
Autre presse - 25/8/2018
Avis de recrutement d’un volontaire pour la France
Autre presse - 24/8/2018
Les cantines scolaires ont fourni plus de 7 millions de repas à 91.000 élèves de 304 écoles sur l’année scolaire 2017-2018
Autre presse - 24/8/2018
Togo - Réorganisation du ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie
Autre presse - 23/8/2018
Communiqué sanctionnant le Conseil des ministres du 22 août 2018
Autre presse - 23/8/2018
Yark : ’Foly Satchivi a nargué les forces de l’ordre’
Autre presse - 23/8/2018
Salle de conférence du centre des jeunes d’Avédji: une infrastructure ultra moderne qui va booster les activités du centre
Autre presse - 20/8/2018
Haute autorité de la qualité et de l’environnement : les membres du bureau du comité communautaire de règlement technique élus
Autre presse - 20/8/2018
Prix ” J’NOV pour les ODD”: soumission des candidatures du 20 août au 10 septembre
Autre presse - 20/8/2018
Recensement électoral: Diligences préparatoires en cours (CENI)
Autre presse - 19/8/2018
L’Agence de la TdE à Agou-Gadzépé en service depuis le 10 août dernier
aLome.com - 18/8/2018
Pius Agbétomey : «C’est un honneur pour notre pays, qu’une compatriote soit élue à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage de l’OHADA»
Autre presse - 17/8/2018
Journée internationale de la Jeunesse : Le concours «Prix JNOV pour les ODD» officiellement lancé
AfreePress - 17/8/2018
Le HCRRUN à Atakpamé pour l’indemnisation des victimes retardataires
Autre presse - 16/8/2018
Le Togo table sur une politique nationale plus inclusive pour le développement de la petite enfance
Autre presse - 16/8/2018
Validation de deux études commanditées REDD+
Autre presse - 15/8/2018
Togo/Boulevard des armées : Ninsao Gnofam s’explique mais ne convainc pas
Autre presse - 15/8/2018
Réformes à la Justice/Fin de la campagne nationale de sensibilisation sur la déontologie des Magistrats
Le Combat du Peuple - 15/8/2018
Le Togo va adopter des mesures visant à interdire le trafic illicite des biens culturels
Autre presse - 14/8/2018
Journée internationale de la jeunesse: conférence publique au Centre des jeunes d’Avédji le 16 août
Autre presse - 14/8/2018
Le ministère en charge de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes mise sur le potentiel de la jeunesse
Autre presse - 14/8/2018
Interview/Mme Victoire Tomégah-Dogbé: ”Je voudrais inviter les jeunes à s’approprier les Maisons des jeunes”
Autre presse - 13/8/2018
La Mairie de Lomé lance une phase test de tri sélectif
Autre presse - 13/8/2018
Victoire Tomégah-Dogbé à l’occasion de la Journée Internationale de la Jeunesse : « Les jeunes ont besoin d’être mis en confiance ; pour cela, il faut leur créer un espace qui leur est dédié »
Autre presse - 13/8/2018
Défaillance de CECO BTP
Autre presse - 13/8/2018
Indemnisation : Le HCRRUN annonce des séances de rattrapage du 14 au 18 août 2018
Autre presse - 13/8/2018
Environ 3.000 volontaires nationaux et leurs ayants-droits désormais couverts par l’assurance maladie
Autre presse - 10/8/2018
Les populations de Lomé-Ouest sensibilisées sur la Directive du magistrat et du Guide du justiciable
Autre presse - 10/8/2018
Le préfet du Golfe, Komlan AGBOTSE, a posé la 1ère pierre pour la construction de la Maison des huissiers
Autre presse - 10/8/2018
Validation du Rapport-bilan de l’Aide publique au Développement 2006-2015 du Togo
Autre presse - 10/8/2018
Anticiper la réduction de l’APD
Autre presse - 10/8/2018
La ministre Victoire Tomégah-Dogbé lance le programme de couverture sociale des volontaires nationaux de compétence
Autre presse - 10/8/2018
Finies les inquiétudes liées à la santé des volontaires
Autre presse - 10/8/2018
Vulgarisation de la directive du magistrat et du Guide du justiciable: Le CMS à l’étape de Lomé-Nord
Autre presse - 9/8/2018
Le Togo va construire de nouveaux barrages hydroélectriques
Autre presse - 9/8/2018
Le ministère en charge de la Planification du Développement dissémine le nouveau document-cadre du système national de planification
Autre presse - 9/8/2018
Le ministère en charge de l’Eau convie les populations à une gestion plus efficiente des ressources en eau
Autre presse - 9/8/2018
Législatives 2018 : ECONEC-RESAO soutient le Togo
Autre presse - 9/8/2018
Législatives 2018: Nouvelles échéances (CENI)
Autre presse - 9/8/2018
Vigilance ! Des enlèvements prennent de l’ampleur au Togo
Autre presse - 8/8/2018
Marc Ably-Bidamon : « l’ambition du Togo est d’assurer un accès total à l’électricité à sa population d’ici 2030 »
Autre presse - 8/8/2018
Kodjoviakopé: rumeurs et désinformation autour d’un bloc de latrines réalisé par l’ANADEB
Autre presse - 8/8/2018
Succès du porte monnaie électronique agricole
Autre presse - 8/8/2018
Togo: ouverture d’une enquête après la profanation de mosquées à Lomé
AFP - 7/8/2018
Affronter la question de l’emploi des jeunes : un pari réussi par les autorités togolaises
Autre presse - 7/8/2018
Profanation de mosquées au Togo/Acte djihadiste, politique ou de banditisme ?
Autre presse - 7/8/2018
Des mosquées profanées ces derniers jours à Lomé
Autre presse - 7/8/2018
Le gouvernement crée le CONAC pour renforcer la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme
Autre presse - 6/8/2018
Le Togo dispose d’une feuille de route pour l’inclusion financière
Autre presse - 6/8/2018
Togo/Exploitation du phosphate : Le malheur des populations riveraines
Autre presse - 6/8/2018
Problème de Chefferie: Boukpessi doit sauver l’image du pouvoir à Kpomé-Agomé
Fraternité - 3/8/2018
Togo-Décisions de la CEDEAO: Pas de victoire d’un camp sur l’autre pour Gilbert Bawara
Autre presse - 2/8/2018
Journée internationale de la femme africaine : Tchabinandi Kolani Yentcharé plaide pour «une meilleure participation des femmes au développement du pays»
Autre presse - 2/8/2018
Célébration de la Journée internationale de la femme africaine
Autre presse - 2/8/2018
Togo: Le gouvernement dénonce «des accusations fallacieuses et non fondées de la LTDH»
Autre presse - 2/8/2018
Journée de la femme africaine 2018: Les femmes togolaises appelées à s’engager dans une démarche patriotique et républicaine
Autre presse - 1/8/2018
Le gouvernement désapprouve un rapport tendancieux de la LTDH
Autre presse - 1/8/2018
Journée de la femme africaine: les Togolaises conviées à une démarche patriotique et républicaine
Autre presse - 31/7/2018
Direction de l’Urbanisme et de l’Habitat : Des ristournes qui suscitent la colère des agents
L'Alternative - 30/7/2018
Le Togo prend la présidence du Comité des ministres de l’ASECNA
Autre presse - 30/7/2018
Renforcement des capacités des institutions togolaises
Autre presse - 26/7/2018
Changements climatiques/Les pays africains harmonisent leurs stratégies pour renforcer la résilience des populations
Autre presse - 25/7/2018
Le Togo prend les commandes de la section ministérielle de l’ASECNA
Autre presse - 24/7/2018
Vers la mise en place d’un cadre de collaboration pour une efficience des actions de développement au Togo
Autre presse - 23/7/2018
Togo: Un appel à projets pour soutenir les micro-projets portés par des associations de jeunes
Autre presse - 20/7/2018
Le Togo s’acquiert d’un guide pratique pour amélioration de la qualité des actes d’Etat Civil
AfreePress - 20/7/2018
Menace de cessation de fourniture d’électricité du Nigeria : le Togo met les bouchées doubles pour honorer ses engagements
Autre presse - 20/7/2018
"Dans les semaines à venir", de l’énergie électrique pour 300 nouvelles localités au Togo
Autre presse - 20/7/2018
Les progrès réalisés par le Togo dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durables (ODD)
Autre presse - 20/7/2018
Violences politiques de 2005/Session de rattrapage pour les retardataires
Autre presse - 20/7/2018
Etat civil : état des lieux
Autre presse - 20/7/2018
Frontières maritimes : Lomé et Cotonou travaillent en synergie
Autre presse - 18/7/2018
Premier financement MIFA accordé aux producteurs de riz et planteurs de manioc de Dankpen
AfreePress - 17/7/2018
Le ministre Ouro-Koura Agadazi met en garde les auteurs des arnaques autour du PASA
AfreePress - 17/7/2018
Aného et SEDIF conviennent d’améliorer le réseau de distribution d’eau
Autre presse - 16/7/2018
Femmes et politique : encore des progrès à faire
Autre presse - 16/7/2018
Le Gouvernement lance un appel à projets culturels et artistiques
Autre presse - 16/7/2018
Santé publique & lutte anti-criminalité : 91.601,796 kg de drogues et autres produits contrefaits saisis entre juin 2017 et juin 2018
aLome.com - 14/7/2018
L’ANVT mobilise les acteurs autour du volontariat international de réciprocité
Autre presse - 13/7/2018
Pour la 3è année consécutive l’ANVT et l’UE vont récompenser l’engagement volontaire
Autre presse - 12/7/2018
Lutte contre la corruption : Wiyao Essohana avoue son incapacité à mettre la main sur les gros poissons
Autre presse - 11/7/2018
Aménagement de la morgue du CHU : Des cercueils «gouvernementaux» déjà prêts pour faire disparaître à jamais des corps !
Liberté - 11/7/2018
Méchanceté et paradoxe/Face aux multiples urgences pour sauver des vies humaines : Le pouvoir opte pour l’amélioration des conditions des morts
Le Correcteur - 11/7/2018
ANVT : Le concours national «Meilleur volontaire de l’année» officiellement lancé
AfreePress - 11/7/2018
Opération de marquage des armes pour plus de sécurité au Togo
Autre presse - 9/7/2018
Damehame Yark : «Les ALPC, une menace pour la stabilité de l’Afrique»
Autre presse - 9/7/2018
Circulation/Réouverture de la traversée du contournement d’Alédjo 1 aux véhicules légers
Autre presse - 6/7/2018
Le Togo actualise son plan de contingence pour faire face aux risques de catastrophes
Autre presse - 6/7/2018
La 1ere version du Projet de soutien à la préparation à la REDD+ en cours de validation au Togo
Autre presse - 6/7/2018
Révélations contradictoires et show malodorant du suffisant Gnofam à l’Assemblée Nationale : Où sont passés les 14 milliards d’impôts du Groupe Bolloré ?
Le Correcteur - 5/7/2018
Le Groupe Total et Solergie engagés pour l’accès de tous les Togolais à l’électricité durable et à moindre coût
AfreePress - 5/7/2018
Le gouvernement s’engage à garantir une sécurité sociale aux travailleurs togolais
AfreePress - 3/7/2018
L’atelier de bilan du ministère de l’Agriculture
Autre presse - 3/7/2018
Validation du document sur les droits fondamentaux au travail au Togo
Autre presse - 3/7/2018
Le budget-programme 2019 pour l’entretien routier au Togo en cours d’adoption
Autre presse - 3/7/2018
Un marché régional de l’électricité pour les Etats membres de la CEDEAO
Autre presse - 2/7/2018
Ramassage des déchets solides à Lomé/De la nécessité d’appuyer les entreprises de pré-collecte
Le Combat du Peuple - 2/7/2018
Environnement : le Togo prévoit la restauration de 80% des terres dégradées et la limitation de la dégradation à 2% d’ici 2030
Autre presse - 28/6/2018
Environnement : Validation de la première version de la stratégie REDD+ à Atakpamé
Autre presse - 28/6/2018
Togo: lancement d’un plan ambitieux pour l’électrification du pays
AFP - 27/6/2018
Célébration en différé de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse au Togo
Autre presse - 27/6/2018
Togo – Drogue en milieu scolaire : le cri du cœur du ministre Yark
Autre presse - 27/6/2018
MIFA : Lancement officiel du mécanisme lundi après la Foire de 03 jours sur le site du CETEF
AfreePress - 25/6/2018
Togo: à partir du 02 juillet 2018, un nouveau système de géolocalisation plus performant de la CCIT va traquer la fraude
Autre presse - 25/6/2018
Togo : les grandes lignes du PND dévoilées et peaufinées
Autre presse - 25/6/2018
Indemnisations des victimes «non-vulnérables» : le HCRRUN à Sotouboua
Autre presse - 25/6/2018
Projet de développement de la Plaine de Djagblé/Inquiétude grandissante chez les propriétaires et acquéreurs de terres
Autre presse - 22/6/2018
Ably-Bidamon évoque les ambitions énergétiques du Togo à Intersolar Europe
Autre presse - 21/6/2018
Gestion externe des hôpitaux publics
Autre presse - 21/6/2018
Nouvelle stratégie d’électrification nationale, le Togo compte sur les partenaires public-privés
Autre presse - 21/6/2018
Togo/Transparence dans la gouvernance minière pour tirer le meilleur profit du secteur
Autre presse - 21/6/2018
Journée fériée
Autre presse - 21/6/2018
Indemnisations des victimes non vulnérables des évènements de 2005 : la Région Centrale à l’honneur
Autre presse - 20/6/2018
Inauguration d’un quatrième lac par le Chef de l’Etat/Les Citoyens confrontés à la mauvaise gestion des sites de rétention d’eau à Lomé
Le Combat du Peuple - 20/6/2018
La préfecture du Golfe retrouve son droit de célébration du mariage
AfreePress - 20/6/2018
Plus de 170 salariés bientôt sacrifiés sur l’autel d’une décision aux conséquences désastreuses du ministre Gnofam ?
Le Télégramme du Togo - 18/6/2018
Effondrement de l’immeuble au grand marché d’Adawlato/Les professionnels de génie civil tablent sur le contrôle des permis de construire pour éviter ces désagréments
Autre presse - 14/6/2018
Togo : la Cour constitutionnelle appelle à des législatives avant fin 2018
Jeune Afrique - 14/6/2018
Togo: la justice appelle à des législatives avant fin 2018
AFP - 13/6/2018
Togo: vers le recensement des biens mobiliers et immobiliers de l’Etat
Autre presse - 13/6/2018
Retard du processus électoral/Aboudou ASSOUMA tape du point sur la table
Autre presse - 13/6/2018
Togo-SAAD: Yves Dossou «Les entreprises minières de plus en plus riches, les communautés qui les accueillent de plus en plus pauvres»
Autre presse - 13/6/2018
Les dommages écologiques pourraient coûter 18% de la production économique mondiale d’ici 2050 (Rapport)
Autre presse - 13/6/2018
Législatives au Togo/Simple effet d’annonce ou tentative de passage en force ?
Autre presse - 13/6/2018
La Cour Constitutionnelle tient à la tenue des législatives dans les délais
Autre presse - 13/6/2018
Drame du grand marché de Lomé : les détails du ministre Fiatuwo Sessenou
Autre presse - 12/6/2018
Le gouvernement pose un geste humanitaire à l’égard des déplacés du conflit entre les Konkomba et les Tchokossi
Autre presse - 12/6/2018
Une noble traversée durant dix ans, le CNJ fête son jubilé d’étain
Autre presse - 11/6/2018
Planification pour le développement/Des agents du secteur public outillés via le CADERDT et l’ACBF
aLome.com - 10/6/2018
Togo: le Conseil National de la Jeunesse évalue la mise en œuvre de la Charte Africaine de la Jeunesse
Autre presse - 9/6/2018
Prévention des risques d’inondation: le PUDC va construire trois stations de pompage d’eau à Lomé
Autre presse - 8/6/2018
Indemnisations des victimes non vulnérables des évènements de 2005 : le HCRRUN met le cap sur Dapaong et Mango
Autre presse - 8/6/2018
A Ouaga, le Ministre Agadazi a plaidé pour la mise en place rapide de la réserve régionale de sécurité alimentaire
Autre presse - 8/6/2018
Togo : Un Deuxième inventaire forestier prévu pour 2019 après celui de 2015
Autre presse - 7/6/2018
Sécurité alimentaire : engagement solidaire
Autre presse - 7/6/2018
L’insécurité alimentaire menace dix millions de personnes en Afrique de l’Ouest
Autre presse - 7/6/2018
Journée mondiale de l’environnement couplée des JPO sur l’ODEF
Autre presse - 7/6/2018
Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans les zones des Savanes ouest-africaines
Autre presse - 7/6/2018
Permis de construire à moindre coût pour des bâtiments à l’abri de tout danger
Autre presse - 6/6/2018
Investissements publics: les cadres du ministère de la Planification du développement s’initient aux nouveaux outils de gestion
Autre presse - 6/6/2018
Togo - Culture maraîchère : le Togo à l’école israélienne
Autre presse - 5/6/2018
Togo/Communalisation dans le Wawa : Le ministre Sessenou toujours dans les intrigues
L'Alternative - 5/6/2018
Togo : l’Office de Développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) s’ouvre au public les 05, 06 et 07 juin
Autre presse - 5/6/2018
Quel rôle joue l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC)?
Autre presse - 5/6/2018
Lancement du projet de développement d’une unité de collecte et recyclage des déchets plastiques dans la ville de Lomé
Autre presse - 4/6/2018
Célébration du 1er juin
Autre presse - 4/6/2018
Processus REDD+: le Togo bénéficie d’un financement additionnel de 2,9 millions $
Autre presse - 1/6/2018
41è Journée nationale de l’arbre au Togo/Message du ministre André JOHNSON de l’Environnement et des Ressources forestières
Autre presse - 1/6/2018
Togo - TIRSAL : le Togo apprend du Nigeria
Autre presse - 31/5/2018
Infographie : combien coûtent les élections en Afrique ?
Jeune Afrique - 31/5/2018
Inauguration ce jeudi du 4ème lac de la ville de Lomé
AfreePress - 31/5/2018
Togo : le gouvernement crée l’Agence Education-Développement pour mieux coordonner l’essor des filières agricoles
Autre presse - 31/5/2018
Engagement citoyen de 558 nouveaux volontaires nationaux au Togo
Autre presse - 31/5/2018
Séminaire sur le Budget Programme, le PAP et le RAP
Autre presse - 31/5/2018
Togo : les directeurs et chefs de projets du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche sont en formation sur le TIRSAL
Autre presse - 31/5/2018
Le « TIRSAL », cet outil destiné à accroître le volume des financements dans le secteur agricole
AfreePress - 30/5/2018
Cadre national pour les services climatiques mis en place au Togo
Autre presse - 30/5/2018
Togbui Komlan Akpanagan V prend les rênes de Tchékpo Anagali
Autre presse - 30/5/2018
Togo/Création des Communes : Doufelgou se déchire autour du chef-lieu
L'Alternative - 29/5/2018
Les magistrats s’imprègnent des procédures de passation des marchés publics
Autre presse - 29/5/2018
Vers un budget programme au Togo
Autre presse - 29/5/2018
Le Togo, membre de l’African Risk Capacity, veut protéger ses agriculteurs des risques d’inondations
Autre presse - 28/5/2018
Le gouvernement est invité à optimiser la gestion de ses crédits grâce au Plan de passation des marchés publics
Autre presse - 28/5/2018
L’«Académie politique des femmes leaders» lancée à Lomé
Autre presse - 25/5/2018
Togo - Alerte: l’Etat interdit toute importation de poissons du Bénin
Autre presse - 25/5/2018
Banque privée HSBC/Scandale Swissleaks : Patrice Yao Kanekatoua, le baron togolais planqué derrière le compte secret «33863 KY» en Suisse
L'Alternative - 25/5/2018
Togo/Suite des scandales des grands travaux : Le contournement de la Faille d’Alédjo de nouveau en chantier après plus de 17 milliards en l’air
Le Correcteur - 24/5/2018
Électrification hors réseau : le Togo décroche une part d’un financement de 110 milliards FCFA de la Banque mondiale
Autre presse - 24/5/2018
Energies renouvelables : Bloomberg prépare le Togo aux capitaux internationaux avec le Climatescope 2018
Autre presse - 24/5/2018
78% des victimes de la première phase indemnisées dans les Plateaux
Autre presse - 22/5/2018
Le HCRRUN met le cap sur le Pôle de la Kara, après l’indemnisation de 78% des victimes dans les Plateaux
Autre presse - 22/5/2018
Togo - Bientôt un nouvel établissement de métiers de la mer à l’Université de Lomé
Autre presse - 18/5/2018
Appel à contributions - Université francophone d’été de Lyon 2018
Autre presse - 17/5/2018
Togo - Des amendes pour pollution de l’environnement
Autre presse - 11/5/2018
Togo/ Enquête exclusive : Bolloré, Faure, Gafan, Bolouvi, l’axe de la grande corruption et du pillage du Port Autonome de Lomé
Le Correcteur - 10/5/2018
PUDC : les populations de Tokoin-Hanoukope et Gbadago voient s’éloigner le spectre des inondations
Autre presse - 10/5/2018
Une rencontre nationale de vulgarisation des textes de l’UEMOA relatifs à la métrologie se tient à Lomé
Autre presse - 10/5/2018
Togo/ Le gouvernement prolonge les licences de Togocellulaire et Moov jusqu’en 2032
Autre presse - 9/5/2018
Togo : le gouvernement intègre la question des risques biotechniques aux politiques et plans sectoriels
Autre presse - 9/5/2018
Le gouvernement va financer l’entretien de 67 km de réseau routier dans la préfecture de Tchamba (Région Centrale)
Autre presse - 9/5/2018
Processus de réparation : l’étape d’Atakpamé verra près d’un millier de victimes prises en charge
Autre presse - 9/5/2018
Togo : le gouvernement veut faire de l’industrie cinématographique une force motrice du développement socio-économique
Autre presse - 9/5/2018
PIDU, le nouveau projet qui va succéder au PURISE
Autre presse - 9/5/2018
Togo/Gilbert Bawara se réjouit de la décision du SYNPHOT
Autre presse - 8/5/2018
Un climat de confiance mutuelle
Autre presse - 8/5/2018
La BOAD et la BIDC vont aménager 30 km de route au Nord-Togo
Autre presse - 8/5/2018
Le Conseil Supérieur de la Magistrature s’active pour une justice juste au service du justiciable
Autre presse - 8/5/2018
Démarrage du programme d’indemnisation des victimes de 2005 à Atakpamé
Autre presse - 8/5/2018
Togo/Les vrais coûts de l’immatriculation des véhicules de 4 roues
Autre presse - 7/5/2018
Le Conseil Supérieur de la Magistrature pour une meilleure qualité de l’administration judiciaire au Togo
Autre presse - 7/5/2018
Justice : démarrage ce vendredi d’une campagne nationale de vulgarisation de la directive sur l’éthique et la déontologie du magistrat
Autre presse - 5/5/2018
62ème session ordinaire de la CADHP : le Togo réfute les allégations de la FILDH et du ROADDH et apporte des précisions
Autre presse - 4/5/2018
Le ministre Gilbert Bawara réitère la volonté du gouvernement d’organiser les élections dans le « délai constitutionnel »
AfreePress - 3/5/2018
Affaire Bolloré : Le Togo se prononce enfin sur le dossier
AfreePress - 3/5/2018
Fonds Tirsal : du maïs et du riz en apéritif
Autre presse - 3/5/2018
1er mai : les conseils du ministre Ihou à ses administrés
Autre presse - 3/5/2018
Célébration du 1er mai, le gouvernement affiche sa bonne foi
Autre presse - 3/5/2018
Togo/ Une nouvelle promesse du gouvernement à l’occasion du 1er mai
Autre presse - 2/5/2018
Rechercher des solutions durables pour la résolution des conflits entre agriculteurs et éleveurs ouest-africains
Autre presse - 1/5/2018
Le 4e lac est achevé
Autre presse - 1/5/2018
De 2012 à 2017, le gouvernement togolais a radié 36 navires battant pavillon togolais, à cause de leurs activités illicites
Autre presse - 27/4/2018
Togo/ Réduction annoncée des coûts d’immatriculation des engins au Togo : Le non impopulaire de Delato Agbokpè
Le Correcteur - 26/4/2018
Les inspecteurs de travail du Togo réclament un statut particulier
Autre presse - 26/4/2018
Le Togo lance le fonds Tirsal, un catalyseur destiné à couvrir des risques et fournir des garanties de prêts au secteur agricole
Autre presse - 26/4/2018
Togo: “Boulevard des armées” ou “boulevard de la mort”?
Autre presse - 25/4/2018
Mobilisation de ressources pour la Modernisation de l’Etat : Florent Manganawé tient le bon bout
Autre presse - 24/4/2018
Thématique du développement
Autre presse - 23/4/2018
Le Programme d’Appui au Secteur de la Justice met le cap sur l’amélioration des conditions de détention et de vie dans les prisons
Autre presse - 23/4/2018
Togo : accord entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants
APA - 22/4/2018
Au Togo, la réforme de la procédure d’octroi du permis de conduire est mise en œuvre à hauteur de 85%
Autre presse - 20/4/2018
Togo : le gouvernement revoit à la baisse les tarifs d’immatriculation des engins
Autre presse - 20/4/2018
L’Etat togolais veut doter chaque individu d’un numéro d’identification biométrique unique
Autre presse - 20/4/2018
Réformes à la Direction des transports routiers : L’immatriculation des engins à deux roues ramenée à 10.000 F CFA
AfreePress - 19/4/2018
Communiqué sanctionnant le Conseil des Ministres du mercredi 18 avril 2018
Autre presse - 19/4/2018
Une vague de 137 victimes à indemniser dans le Haho et le Moyen-Mono
Autre presse - 19/4/2018
Virus de lac du Tilapia : le Togo interdit l’importation du poisson sur son territoire
Autre presse - 17/4/2018
Togo - Ouro-Koura Agadazi prévient contre le glyphosate
Autre presse - 16/4/2018
Togo/ Le Togo sécurise ses espaces maritime et portuaire contre la pollution des hydrocarbures
Autre presse - 13/4/2018
Togo/Les acteurs nationaux outillés pour une meilleure gouvernance foncière
Autre presse - 13/4/2018
Togo - Dapaong : le tronçon Tingbane-OTR bientôt bitumé
Autre presse - 12/4/2018
Togo/ Ce que Yark appelle professionnalisme chez ’ses’ agents
Autre presse - 12/4/2018
Togo : l’Etat injecte 2,9 milliards FCFA dans la subvention des engrais pour la campagne agricole 2018-2019
Autre presse - 12/4/2018
La République togolaise représentée à la 1ère Conférence Internationale sur la Justice
Autre presse - 11/4/2018
Togo/«Tout béninois n’est pas "gayman"», rectifie Yark Damehame
Autre presse - 11/4/2018
Gouvernance au Togo: la performance des réformes à fin décembre 2017 passée en revue
Autre presse - 11/4/2018
HCRRUN : cap sur la région des Plateaux, après la prise en charge des victimes non vulnérables de la Maritime
Autre presse - 11/4/2018
Les critères de bonne gouvernance
Autre presse - 10/4/2018
Togo/ Fogan Adegnon interdit la « marche silencieuse » des travailleurs
Autre presse - 10/4/2018
Développement urbain : Le gouvernement veut accroître l’accès des populations aux infrastructures de base
AfreePress - 10/4/2018
Santé & Education/Le calvaire des patients et des élèves du public se poursuit avec acuité au Togo
aLome.com - 9/4/2018
Tension sociale au Togo/96h de débrayage dans la Fonction publique à compter de ce mardi pour forcer la main au Gouvernement
aLome.com - 9/4/2018
Togo/ Chienlit au ministère de la Fonction Publique : Pour raison de précomptes, des milliers de dossiers des fonctionnaires abandonnés
Le Correcteur - 9/4/2018
Le Ministre Gilbert Bawara s’engage à trouver une issue positive aux crises dans les secteurs de la santé, de l’éducation et au sein de son ministère
AfreePress - 9/4/2018
Togo: des ouvrages d’assainissement et des projets socio-communautaires prévus à Togblékopé pour 9 milliards FCFA
Autre presse - 9/4/2018
Les Sénats jugés trop gourmands en Afrique
Autre presse - 9/4/2018
12,5 milliards F CFA de l’ITCF pour soutenir une meilleure production de l’énergie électrique au Togo
AfreePress - 6/4/2018
Semaine de l’Architecte : le gouvernement aux côtés des professionnels pour remodeler les villes du pays
Autre presse - 6/4/2018
Togo : le Forum Présidentiel de la Jeunesse aura lieu du 20 au 21 avril 2018
Autre presse - 5/4/2018
Togo : le Gouvernement veut définir une stratégie de migration professionnelle
Autre presse - 5/4/2018
Plus clair et moins humide
Autre presse - 5/4/2018
Togo : les coûts des crédits à l’habitat et à la consommation en hausse en février
Autre presse - 4/4/2018
Projet d’Infrastructures de Développement Urbain : le gouvernement élabore des manuels d’exécution et de procédures
Autre presse - 4/4/2018
Togo - Le gouvernement en quête de 63 milliards pour l’agropole de Kara
Autre presse - 3/4/2018
La liste des victimes non-vulnérables de Zio et Yoto disponible sur le site du HCRRUN
Autre presse - 3/4/2018
Protection civile/Les sapeurs pompiers togolais sont enfin capables de…
Autre presse - 2/4/2018
Les pieds dans l’eau
Autre presse - 2/4/2018
Djimon Oré dans une affaire d’escroquerie
Autre presse - 30/3/2018
Les agents de la Fonction publique en colère
Autre presse - 30/3/2018
Octroi de 20% de marchés publics aux jeunes et aux femmes : de la parole à l’acte
Autre presse - 30/3/2018
La Task Force présidentielle donne des précisions sur l’octroi des 20% des marchés publics aux jeunes et aux femmes
Autre presse - 30/3/2018
26 milliards au titre des 20% de marchés publics des jeunes et femmes entrepreneurs
Autre presse - 30/3/2018
Malick Natchaba dans les petits papiers de Faure Gnassingbé
Autre presse - 30/3/2018
Brûler des pneus sur la chaussée pourra coûter très cher
Autre presse - 29/3/2018
Eau: Le Togo a tenu son 3ème forum de l’eau
Autre presse - 29/3/2018
Togo: Jeunes femmes leaders, inscrivez-vous à l’académie politique du Pro-CEMA !
Autre presse - 28/3/2018
Togo/Les magistrats appelés au sens de responsabilité dans le règlement des litiges fonciers
AfreePress - 28/3/2018
Conflit de leadership entre Mission-Tové et Kovié : La part de vérité des populations de Kovié
AfreePress - 27/3/2018
Société/Les casseurs de poteaux vont maintenant le payer très cher
Autre presse - 26/3/2018
Atelier national sur le schéma de développement de l’espace régional (SDER) de l’UEMOA
Autre presse - 23/3/2018
Atelier de validation du plan d’action national 2018-2022 du Conseil de sécurité des Nations unies pour le Togo
Autre presse - 23/3/2018
Chefferie dans le Canton de Dzolo/Populations et la majorité du Conseil coutumier indignées par les contre-vérités du préfet de l’Avé
Autre presse - 23/3/2018
Togo : Une nouvelle disposition que les usagers de route doivent impérativement savoir
Autre presse - 23/3/2018
Journée Internationale de l’Eau : le gouvernement entend poursuivre l’amélioration de la desserte nationale en eau potable
Autre presse - 22/3/2018
Les jeunes de la région Maritime en atelier de préparation du Forum Présidentiel de la Jeunesse
AfreePress - 22/3/2018
Une compagnie financière panafricaine pour mobiliser des fonds en faveur de grands projets d’infrastructures
AfreePress - 22/3/2018
Une altercation entre militaires et 6 civils à Mango conduit à une enquête
Autre presse - 22/3/2018
Communiqué sanctionnant le Conseil des ministres du mercredi 21 mars 2018
Autre presse - 22/3/2018
Togo/Trop de projets et de programmes au ministère de Victoire Tomegah-Dogbé?
Autre presse - 21/3/2018
Electrification rurale de 62 localités à partir du solaire: près d’1,5 milliard de FCFA de dépenses attendues en 2018
Autre presse - 21/3/2018
HCRRUN : Plus de 2200 chèques seront signés par Awa Nana DABOYA en faveur des victimes
AfreePress - 21/3/2018
Dans les coulisses du mensonge politique/L’instrumentalisation politique de la justice menace l’autorité de l’Etat
Le Combat du Peuple - 21/3/2018
HCRRUN : lancement de la phase d’indemnisation des victimes non-vulnérables
Autre presse - 20/3/2018
Nyita de la préfecture de Vo dans la tourmente/Le Conseil coutumier et le CRAPH face à la presse
Autre presse - 20/3/2018
Le charbon de bois tue nos forêts
Autre presse - 20/3/2018
Mazamesso Assih plaide pour une plus forte digitalisation des services financiers
Autre presse - 20/3/2018
Togo/De l’importance de décentraliser le Tribunal du travail de Lomé
Autre presse - 19/3/2018
Togo : le Gouvernement récompense les meilleurs jeunes entrepreneurs 2017
Autre presse - 19/3/2018
Le Ministère de l’Environnement formule ses outils de planification et de suivi évaluation pour 2018
Autre presse - 16/3/2018
Togo/La CENI a accueilli une délégation ghanéenne dans ses locaux
Autre presse - 16/3/2018
Togo : démarrage le 20 mars des indemnisations des victimes non-vulnérables de 2005
Autre presse - 16/3/2018
Togo : validation du Programme-Pays, nouvelle étape pour bénéficier du Fonds vert pour le climat
Autre presse - 16/3/2018
L’indemnisation des victimes non-vulnérables de 2005 débute ce 20 mars 2018
Autre presse - 16/3/2018
La Présidente du HCRRUN honorée à l’occasion du 8 mars
Autre presse - 16/3/2018
Les nouvelles technologies, outil d’amélioration de la crédibilité des scrutins?
Jeune Afrique - 16/3/2018
Au Togo, le programme présidentiel CIZO va former et certifier 3000 techniciens locaux
Autre presse - 15/3/2018
HCRRUN Togo/Les victimes de 2005 prises en charge à 72%
Autre presse - 14/3/2018
Togo: nouvelles grèves dans la santé et l’éducation
AFP - 13/3/2018
Togo: 72% des victimes de 2005 prises en charge
Autre presse - 13/3/2018
Lancement des activités du SIE-UEMOA
Autre presse - 12/3/2018
Au Togo, le Ministère de l’Economie et des Finances enregistre de nouvelles nominations
Autre presse - 9/3/2018
Journée Internationale de la Femme 2018: les Togolaises à l’honneur ce 08 mars
Autre presse - 9/3/2018
Yark Damehame: "Je le dis, je le redis, je le réaffirme: il n’y a rien eu à Kparatao dans la nuit du 24 au 25 février"
Autre presse - 9/3/2018
Togo/ Le Col Yark persiste et signe : « Il n’y aura pas de manifestation à Sokodé, Bafilo et Mango »
Autre presse - 8/3/2018
Les femmes font face à la situation de crise au Togo
Autre presse - 8/3/2018
Le Togo s’engage dans une réforme foncière et table sur une réduction des litiges liés à la propriété du sol
Autre presse - 8/3/2018
Comment renforcer l’attractivité du Togo
Autre presse - 8/3/2018
Togo/ Communiqué sanctionnant le Conseil des ministres du mercredi 07 mars 2018
Autre presse - 8/3/2018
Feux de végétation au Togo : des espèces protégées chassées et tuées
Autre presse - 8/3/2018
Nominations à la CENI
Autre presse - 8/3/2018
Feux de végétation au Togo : Des espèces protégées chassées et tuées
Autre presse - 7/3/2018
Eugène Adoboli a obtenu la grâce présidentielle suite à sa condamnation dans l’affaire de la Cité OUA
Autre presse - 5/3/2018
Bob Atikpo de «Nubuéké» finalement condamné à 9 mois de prison
Autre presse - 5/3/2018
Décentralisation : Les populations de Mission Tové réclament toujours leur chef-lieu de commune
AfreePress - 5/3/2018
Administration publique au Togo/La grève de la STT passe de 48 h à 72 h !
Autre presse - 5/3/2018
Le HCRRUN clôt l’étape des victimes vulnérables de 2005
Autre presse - 4/3/2018
Togo : 38 magistrats nommés à la tête des Commissions électorales locales en vue des prochaines échéances
Autre presse - 3/3/2018
Togo/Le Togo préside désormais le Conseil d’administration de l’ARSTM
Autre presse - 2/3/2018
Togo- Document/Elections: 38 présidents de CELI nommés
Autre presse - 2/3/2018
Le militant Antoine Gbégbéni fait son entrée au gouvernement
Autre presse - 2/3/2018
Célébration de la Journée mondiale de la protection civile au Togo
Autre presse - 2/3/2018
Gouvernance locale : Des acteurs communaux formés à Kpalimé
Autre presse - 2/3/2018
Le gouvernement togolais ambitionne de se doter d’une centrale solaire de 20 à 30 mégawatts
Autre presse - 1/3/2018
Togo/ Le nouveau ministre a pris fonction : Configuration actuelle du gouvernement
Autre presse - 1/3/2018
Une étude sur la gestion durable des plantations forestières au Togo validée
Autre presse - 1/3/2018
Togo : le gouvernement projette la création d’une Agence Nationale de Développement du Tourisme
Autre presse - 28/2/2018
Communiqué du Conseil des ministres du mardi 27 février 2018
Autre presse - 28/2/2018
Togo : Un nouveau ministre fait son entrée au gouvernement de Selom Klassou
AfreePress - 28/2/2018
Reboiser le Togo
Autre presse - 28/2/2018
Validation du projet de soutien à la préparation à la REDD+
Autre presse - 28/2/2018
L’administration plus proche des habitants
Autre presse - 28/2/2018
Du PROVONAT à l’ANVT, 3 ans déjà !/«Le Volontariat togolais se porte bien», selon Omar Agbagba
Autre presse - 28/2/2018
Un nouveau ministre dans le Gouvernement de Faure Gnassingbé
Autre presse - 28/2/2018
Gnassingbé nomme un nouveau ministre
Autre presse - 28/2/2018
L’Etat récupère ce qui lui appartient
Autre presse - 27/2/2018
La modernisation passe par la numérisation
Autre presse - 27/2/2018
Bè : Difficile de circuler après la pluie
Autre presse - 27/2/2018
Lancement des travaux de construction des locaux d’état-civil dans les cantons de LOGOPÉ, KÉLÉGOUGAN et de SANGUÉRA
Autre presse - 27/2/2018
Coup de frein à l’imprudence
Autre presse - 26/2/2018
Le ministère de la Fonction publique n’est pas imperméable
Autre presse - 26/2/2018
Togo : les autorités du Foncier contestent le délai de transfert de propriété estimé par le Doing Business
Autre presse - 26/2/2018
4 villes, 204 quartiers et 9736 personnes ont participé au «Samedi villes propres» du 24 février
Autre presse - 26/2/2018
Francfort: Le Togo participe au forum sur la protection sociale adaptative
Autre presse - 22/2/2018
Togo/Création des Communes :le Togo sur des braises/De vives tensions dans le Wawa et le Zio
L'Alternative - 22/2/2018
Le ministère de l’Action sociale prépare la célébration de la Journée internationale de la femme
Autre presse - 21/2/2018
Célébration du 08 mars : une rencontre d’échanges pour mieux planifier les activités
Autre presse - 21/2/2018
Les magistrats togolais veulent se faire entendre
Autre presse - 20/2/2018
Atelier de validation des rapports d’activités de l’ANIAC-Togo à Atakpamé
Autre presse - 20/2/2018
Mesures d’apaisement
Autre presse - 20/2/2018
L’Etat dote le HCRRUN de 5 milliards FCFA au titre de l’exercice 2018, pour la suite de la phase des réparations
Autre presse - 20/2/2018
HCRRUN : un changement de stratégie pour une réconciliation nationale inclusive
Autre presse - 19/2/2018
Le Togo se dote d’un plan d’action national de réduction de polluants climatiques de courte durée de vie
Autre presse - 19/2/2018
5 milliards pour les indemnisations
Autre presse - 17/2/2018
Le HCRRUN indemnise une vingtaine de victimes dans la Commune de Lomé
Autre presse - 16/2/2018
Togo/ Promotion rampante aux crimes économiques et course acharnée pour leur prescription 25 milliards pour l’e-gouvernement inexistant ; 15,5 milliards pour PDRI-Mô de Djarkpagan invisible
Le Correcteur - 15/2/2018
La Céni dans les starting-blocks
Autre presse - 14/2/2018
Allégation de plus de 100 morts depuis le 19 août 2017/«Rapport insultant, tendancieux et manipulateur», selon le gouvernement
Autre presse - 14/2/2018
Le Gouvernement qualifie de «non objectif» le Rapport préliminaire du REJADD-Togo et du RAIDHS faisant état de «100 morts au Togo»
aLome.com - 13/2/2018
Modes alternatifs de règlement des conflits
Autre presse - 13/2/2018
HCRRUN : Reprise des opérations de prise en charge et d’indemnisation des victimes
Autre presse - 13/2/2018
Togo/Malaise général au sein de la Fonction Publique du Togo : Les avancements des fonctionnaires et la délivrance des relevés de service de retraités suspendus
Le Correcteur - 8/2/2018
Du matériel informatique de la GIZ pour renforcer les capacité de traitement des informations de l’ANPE
AfreePress - 6/2/2018
Togo-HCRRUN : le processus de prise en charge des victimes des violences politiques arrive à Lomé
Autre presse - 6/2/2018
Entre réalités de terrain et exigences budgétaires
Autre presse - 6/2/2018
Le HCRRUN poursuit la prise en charge des victimes vulnérables à partir du 12 février
Autre presse - 5/2/2018
La Fonction publique togolaise organise la sécurité sociale
Autre presse - 2/2/2018
Marché Unique des Transports aériens en Afrique : Ninsao GNOFAM se prononce sur la désignation de Faure Gnassingbé comme responsable de la MUTA
AfreePress - 1/2/2018
A Lomé, les pays signataires de l’«Initiative d’Accra» planchent sur les problèmes sécuritaires dans la sous-région
Autre presse - 1/2/2018
Des demandes fondées, mais un peu de patience
Autre presse - 30/1/2018
Togo : le paysage audiovisuel togolais à l’heure des réformes
Autre presse - 30/1/2018
Togo/ Wawa/Klabè-Apegamé : La désignation d’un chef contesté met le village sur des braises ardentes, plusieurs blessés enregistrés
Le Correcteur - 26/1/2018
Togo: 1500 élus locaux cette année!
Autre presse - 26/1/2018
Togo/Des migrants Togolais rentrent de Libye
Autre presse - 26/1/2018
Togo/Témoignage sous serment Edem Kodjo sur le massacre de Fréau Jardin
Autre presse - 26/1/2018
Qualité des hommes et du management
Autre presse - 25/1/2018
Politique/Charles Kondi Agba élu délégué Général des Sages d’UNIR
Autre presse - 24/1/2018
La Base fait son bilan, se projette sur 2018
Focus Infos - 24/1/2018
Sécurité routière : radars et test d’alcoolémie sur les routes togolaises en 2018
Autre presse - 24/1/2018
Dossier : L’amélioration du climat des affaires enfin une réalité au Togo
AfreePress - 23/1/2018
Pour permettre aux jeunes d’embrasser le monde des affaires, le gouvernement simplifie les formalités de création des entreprises au Togo
AfreePress - 23/1/2018
Togo: Bientôt un plan d’action pour lutter contre les changements climatiques
Autre presse - 23/1/2018
Togo : 12 000 ménages électrifiés dans la région des Savanes
Autre presse - 22/1/2018
Bilan sécuritaire du 2eme semestre 2017
Autre presse - 22/1/2018
Beaucoup trop de morts sur les routes
Autre presse - 22/1/2018
Atelier de validation du Plan d’actions du Ministère de l’Environnement
Autre presse - 19/1/2018
Le PNUD offre deux véhicules au HCRRUN
Autre presse - 19/1/2018
Volontariat au Togo : les professionnels des médias ont cerné les contours
Autre presse - 18/1/2018
L’ANVT n’offre pas d’emplois mais prépare à un emploi
Autre presse - 18/1/2018
Bientôt une Police des cultes pour faire régner l’ordre dans l’exercice des libertés religieuses au Togo
Autre presse - 17/1/2018
Gilbert Bawara : «Les fédérations des syndicats ont des agendas et des objectifs qui nous dépassent»
Autre presse - 17/1/2018
Togo/Gilbert Bawara dépassé par les revendications des enseignants
Autre presse - 17/1/2018
Lettre à mon camarade d’UNIR : "Tu fais partie du problème"
Autre presse - 16/1/2018
Des journées portes ouvertes du MAEH pour la visibilité des produits locaux
Autre presse - 16/1/2018
CENI/Nous recrutons !
Autre presse - 15/1/2018
Échéances électorales en 2018 : l’Agence nationale pour l’Emploi recrute pour le compte de la CENI
Autre presse - 15/1/2018
Volontariat/Pour améliorer les contenus journalistiques: L’ANVT s’ouvre aux hommes de médias
Autre presse - 15/1/2018
Au coeur des travaux du Conseil des ministres
Autre presse - 13/1/2018
Enseignement : Le gouvernement annonce un nouveau cadre de réflexion pour régler les problèmes du secteur
AfreePress - 12/1/2018
Togo/ Des décrets et nominations au Conseil des ministres de mercredi
Autre presse - 11/1/2018
Togo/ Les véhicules d’occasion bientôt sous contrôle
Autre presse - 11/1/2018
Togo/Importation de vieux véhicules : Le coup médiatique du gouvernement
Autre presse - 11/1/2018
Préparatifs pour les scrutins à venir
Autre presse - 11/1/2018
Les Togolais ne sont pas des Shadoks
Autre presse - 11/1/2018
Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 10 JANVIER 2018
Autre presse - 11/1/2018
Gnassingbé et son gouvernement marquent le pas vers des élections
Autre presse - 11/1/2018
Pétrole ou pas, l’essentiel est ailleurs…
Autre presse - 11/1/2018
Pour des villes plus propres, l’Agence Nationale de salubrité publique soumet à validation son plan stratégique 2018-2022
Autre presse - 8/1/2018
Togo : 7,47 milliards de francs CFA pour l’agrobusiness
Jeune Afrique - 6/1/2018
Mise au point de Christian TRIMUA/Le référendum portera sur les conclusions du dialogue
Autre presse - 5/1/2018
Togo : Teolis Sa, l’un des nouveaux fournisseurs d’accès internet, entre dans sa phase opérationnelle
Autre presse - 5/1/2018
Le taux de mortalité opératoire en Afrique plus élevé que dans le reste du monde
RFI - 5/1/2018
Togo/2018 : 3 élections pour quel budget?
Autre presse - 5/1/2018
Togo/Hausse vertigineuse de la demande en carburant selon le gouvernement
Autre presse - 5/1/2018
Le gouvernement et les enseignants vont reprendre les discussions
Autre presse - 5/1/2018
Togo/Education : De l’accalmie des congés, la reprise s’annonce tourmentée
Autre presse - 5/1/2018
Des jeunes entrepreneurs exigent de Faure Gnassingbé plus d’actes que de parole en 2018
Autre presse - 5/1/2018
La voie du bon sens
Autre presse - 5/1/2018
Le Togo exploiterait du pétrole: Découvrez les chiffres de l’association «Veille Economique»
Autre presse - 4/1/2018
Togo-CSET: Le deuxième trimestre déjà menacé?
Autre presse - 4/1/2018
Médecine : l’Afrique face au danger de la chirurgie
Autre presse - 4/1/2018
Togo : des volontaires nationaux de l’éducation outillés avant leur déploiement sur le terrain
Autre presse - 4/1/2018
2ème édition «Semaine des Réussites Diaspora» : pour une diaspora togolaise plus impliquée dans le processus de développement
Autre presse - 4/1/2018
Partenariat entre l’UL et l’Université de l’Iowa
Autre presse - 4/1/2018
Assurance CIMA: l’éléphant creuse l’écart
Autre presse - 4/1/2018
UMOA : sept Etats membres prévoient lever 5,5 milliards $ sur le marché financier sous-régional en 2018
Autre presse - 4/1/2018
Pénurie de carburant à Lomé : le Gouvernement s’explique
Autre presse - 4/1/2018
Nouvelles menaces de la CSET
Autre presse - 4/1/2018
Carburant : les prix à la pompe demeurent inchangés (Gouvernement)
Autre presse - 4/1/2018